L’ingénierie positive…via La Clavette

Comment donner du sens à son travail d’ingénieur pour qu’il ait un impact social et écologique?

Isabelle Huynh, jeune ingénieure diplômée de l’INSA, a lancé le projet La Clavette pour aller à la rencontre d’initiatives à travers le monde qui mêlent technologie, solidarité, et durabilité.

Le projet La Clavette regarde comment rapprocher ses valeurs personnelles (savoir-faire, compétences) à ses valeurs éthiques (principes moraux); son nom fait référence au terme mécanique de la pièce qui lie en rotation deux autres pièces.

L’ingénierie positive est en marche pour donner une importance nouvelle à:
– La circularité
– L’open Source
– Low-tech

Après la phase d’exploration, La Clavette souhaite sensibiliser les entreprises et employés à l’ingénierie positive, développer des démarches d’innovation pour concevoir autrement, et fédérer les professionnels/acteurs au sein d’une communauté vivante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s